À propos de nous

La mission de la Société d'animation de la Promenade Bellerive est de maintenir et de développer une fenêtre sur le fleuve par la mise en oeuvre d'activités sportives, de plein air, de loisirs, culturelles et récréo-touristiques, visant à répondre aux besoins des familles. 

Capture+d%E2%80%99e%CC%81cran+2019-01-12+a%CC%80+16.03.13.jpg

accueil et entretien

Nous sommes responsables de l’entretien du chalet, de l’accueil des visiteurs et des interventions de premiers soin.

IMG_4575.JPG

Organisation d’activités

Notre équipe organise chaque année un programme local d’animation estivale comprenant plusieurs activités telles que des séances de Zumba, de la danse sociale, les festivités de la Fête nationale, le Grand nettoyage des berges, une initiation à la pêche pour les enfants de 9 à 12 ans, etc.

Capture d’écran 2019-01-12 à 16.00.40.png

crémerie

Nous offrons un service crémerie Les petits délices de la Promenade. Cette activité permet de créer sept emplois étudiants durant l’été.

Mot de la Directrice générale

La Société d’animation de la Promenade Bellerive est un organisme sans but lucratif qui a été créé en 1993 à l’initiative d’un comité de citoyens de la Promenade Bellerive inc. et des élu-e-s ayant à coeur de développer le potentiel récréotouristique du parc de la Promenade Bellerive d’une envergure de 2,2 kilomètres en bordure du fleuve Saint-Laurent.

Les citoyens du quartier se souviennent de la longue démarche entreprise il y a près de cinquante ans pour obtenir cet accès au fleuve. C’est Paul-Émile Sauvageau, conseiller municipal de Tétreaultville, qui au début des années soixante identifiait le potentiel du site de la Promenade Bellerive. Il y voyait une voie promenade pour les piétons… La vision de cet homme a été le préambule à une foule de démarches effectuées par des centaines de personnes qui, depuis, se sont impliqués pour faire avancer le développement de cette fenêtre sur le fleuve.

À travers l’histoire, une partie du terrain servait de dépôt de sel et de site pour le déversement de neige usée. Une voie ferrée se trouvait où est maintenant la terrasse du chalet d’accueil. Celle-ci servait à acheminer les marchandises provenant des activités portuaires. L’enlèvement de cette voie ferrée a marqué un grand pas dans l’évolution du projet.

Par la suite, les travaux du pont-tunnel Louis-Hyppolite-Lafontaine, ayant entraîné la production de nombreux résidus, ont permis leur utilisation comme remblai pour augmenter la profondeur du parc.

Puis vint le projet de navette fluviale vers le parc national des Îles-de-Boucherville. Le fait de pouvoir se réapproprier le fleuve et ses berges et d’accéder à 23 kilomètres de pistes cyclables aménagées en milieu naturel a séduit la population du secteur.

Nous rendons rendons un vibrant hommage aux citoyens et aux élu-e-s qui se sont approprié la lutte pour développer cette fenêtre sur le fleuve! Nous souhaitons exprimer notre profonde gratitude envers tous les gens qui, à travers toutes ces années, ont participé en tant que membres du conseil d’administration, employés, organismes partenaires, bénévoles et bailleurs de fonds.

Le fruit de notre travail s’exprime par l’attachement profond de notre communauté envers son parc et sa fenêtre sur le majestueux fleuve Saint-Laurent!
— Carole Castonguay, Directrice générale